lundi 5 septembre 2011

Fleurs ensoleillées








- Bague et boucles d'oreille Bala Boosté aux Galeries Lafayette, collection actuelle
- Jupe vintage Ernest achetée en dépôt-vente (fermé depuis) à Nantes, il y a 5 ans - Première fois que j'arrive à l'enfiler depuis 2 ans ! Même si elle est encore un peu serrée, ça fait du bien au moral !
De plus il s'agit d'une jupe crayon jusqu'à mi-cuisses, puis évasée jusque sous le genou, ce qui est extrêmement flatteur pour la silhouette et fait des fesses d'enfer ! Comme la robe orange de Romola Garai dans Dirty Dancing II, pour les fans... C'est la jupe dont je ne me séparerai jamais, la mieux coupée de ma garde-robe. L'emplacement des fesses (des vraies fesses!) est parfaitement prévu, la taille bien placée, la fermeture éclair indestructible et le coton très rigide ne remonte pas quand on marche. Les coutures horizontales et verticales font une forme sablier magnifique, de dos, de face, de profil ! Et pis mon mollet commence à se dessiner avec la course :-))))
[Dans ce même dépôt-vente, le même jour, j'avais trouvé un pull La Fée Maraboutée (40 euros) parfait, large encolure et manches volantées, ni trop court ni trop long, en laine rose pâle, que j'ai perdu un soir du premier de l'an à Montpellier : il faisait trop chaud (!!), alors je l'avais noué à la taille, et il s'est détaché sans que je m'en aperçoive. Vous pensez bien que je ne l'ai jamais retrouvé aux objets trouvés... Je le regrette encore... Comme quoi, ça n'a pas toujours que du bon d'habiter une région chaude !]
- Top en voile fleuri Oscalito ancienne collection
- Sandales à talon Minelli, ancienne collection
- Vernis à ongles Mavala n°62 Milano

Aucun commentaire: