dimanche 18 mars 2012

Ma toute petite salle de bain...

Quand on est locataire et habituée aux déménagements à répétition, on s'habitue à essayer de tirer le meilleur parti de chaque pièce sans dépenser des fortunes...
Cette salle de bain était d'un bleu déprimant, avec une frise très très laide... Comme je prévoyais de rester au moins deux ans, j'ai fait l'effort de repeindre en blanc et jaune soleil. J'aime beaucoup le jaune vif dans les salles de bain, ça donne bonne mine dans la glace, ça met de bonne humeur le matin, c'est doux et gai à la fois.
Du blanc sur le tiers haut et le plafond pour agrandir visuellement ce petit espace aveugle, et voilà.
Puis, place aux défis habituels : caser astucieusement tous mes trucs de fille, et donner une âme douillette et zen à ce petit îlot de tranquillité.


- à droite du lavabo, une échelle/étagère (Ikéa acheté d'occasion, 5 euros) pour les produits, triés dans de petits paniers fabriqués au Vietnam (que l'on peut trouver chez Artisans du monde plutôt que chez Ikéa...) ; et une grande mallette à maquillage où je range ce qui ne me sert pas pour tous les jours ; le reste est dans ma trousse en liège ! En haut, des fleurs artificielles, hélas (trouvées dans la rue), car il n'y a aucune lumière, même indirecte (la salle de bain donne sur un couloir lui-même aveugle)... Accessoires en bambou achetés à La Bambouseraie d'Anduze, dans le Gard, comme ça je sais qu'il n'a pas été pris aux pandas  :-) ! (Je recommande la visite de cette bambouseraie, si vous passez dans la région)

- le beau porte-savon vert, ce n'est ni du marbre ni de l'ardoise, mais de la pierre de sel !

- Deux bons tapis bouclette bien épais prune (AM-PM), une couleur profonde qui fait tout de suite un peu luxe, et complémentaire du jaune, pour accueillir mes petits pieds humides et cacher le vilain lino gris.

- Derrière la porte, un portemanteau pour suspendre mon vrai kimono chéri (je vous le présenterai mieux bientôt) et un rideau assorti aux tapis pour dissimuler le cumulus.

- A gauche, pour cacher la machine à laver, élément moche par excellence, et qui prend toute la place, un peu de voilage irisé doré et un tiroir de meuble de métier pour ranger les bijoux (15 euros en brocante) ; les plus gros dans un panier.
- Une petite guirlande lumineuse au-dessus, pour égayer le mur et prendre mon bain dans une lumière tamisée
- une petite échelle en bois (5 euros chez La Trocante) pour suspendre les serviettes au-dessus du radiateur


- Et pour finir, un abat-jour en métal doré "de Noël" (Habitat) que j'ai depuis des années, et qui dessine de jolies ombres sur le mur, à contempler en barbotant. Je suis fan des bains, mais je me limite à un par semaine. Je ne mets qu'un peu d'huiles et huiles essentielles dedans, ainsi je peux réutiliser une petite partie de l'eau pour arroser mes plantes vertes. Qui sait, elles vont peut-être devenir plus douces ?

Aucun commentaire: