mardi 1 mai 2012

Un banc d'essai intéressant sur les crèmes amincissantes

Samedi dernier, je vous ai vanté les mérites de la crème minceur Kibio...
Eh bien hier, en passant chez le marchand de journaux, je tombe sur la une de 60 millions de consommateurs de ce mois-ci, qui nous annonce un banc d'essai sur les crèmes amincissantes (une dizaine, apparues récemment sur le marché).
Intéressée, j'ouvre pour jeter un oeil (chut!), et que vois-je ? Ma chère crème Kibio en 2e place ! Et ce quasiment ex aequo avec un amincissant Garnier-L'Oréal, c'est-à-dire une marque dont je refuserais les produits, même s'ils étaient les derniers sur terre. (Les multiples raisons de ce boycott feront l'objet d'un autre post).
Le dossier a l'air fouillé, hop, j'achète le magazine, et je partage avec vous ma lecture.



Ce test est intéressant car mené dans des conditions pointues : les utilisatrices (250 quand même), souffrant toutes de cellulite et d'âges variés, ont appliqué leur crème deux fois par jour pendant 28 jours, sur une seule cuisse. Comme ça, on peut vraiment comparer, sans être trompé par les conséquences de l'activité physique ou de l'alimentation (qui sont, elles, identiques pour les deux cuisses).
Des mesures précises ont été effectuées avant et après, et chaque crème était testée par 25 femmes, afin de bien comparer.
Alors, que retenir ?
Première conclusion : Comme je vous le disais, la crème, c'est surtout pour prendre soin de soi, parce que le cuissot réduit peu. 0,44 cm en 28 jours en moyenne (Mais quand même 2,5 cm au maximum, eh oui, nous ne sommes pas toutes réceptives de la même manière au même produit).
Deuxième conclusion : Le dossier réaffirme, comme je le disais, que seule la caféine a réellement fait ses preuves comme ingrédient aidant au déstockage des graisses. Mais (avec un grand M), on l'applique sur la peau, et on ignore dans quelle mesure elle pénètre les tissus. D'autre part, presque aucune marque n'indique le dosage de caféine précis de sa formulation.
Troisième conclusion : ma petite chouchoute Kibio est la seule à agir aussi bien en haut qu'en bas de la cuisse (vous voyez que c'est précis!). Son effet frais et sa facilité d'étalement, sa grande part d'ingrédients bio, que j'avais soulignés, sont appréciés, ainsi que son emballage économique.
Un gros défaut, que la marque, j'espère, corrigera bientôt : son étiquetage insuffisant (dosage de caféine ? durée du traitement ? tests effectués pour prouver son efficacité?)

Bref, si vous avez envie d'une crème, prenez celle-là, mais vous pouvez vous en passer, hein !

Aucun commentaire: