lundi 23 juillet 2012

Les robes de l'été (2)

Après la blanche, la noire...
Le noir, c'est très beau en été, sur peau bronzée (même si la mienne ne l'est pas encore vraiment), quand plus personne n'en porte (alors que j'en mets peu en hiver, durant lequel les penderies de tout le monde semblent s'être vidées de leurs couleurs).
Ma parfaite petite robe noire de l'été est fluide, toute légère, munie de jolis volants et d'un décolleté avec petit détail en voile ; elle convient pour la journée comme pour danser et va avec tout ; elle ne se froisse pas (n'oublions aucun des critères de la parfaite robe d'été!)
Elle m'a coûté 12 euros en dépôt-vente ; je ne connais pas sa marque car l'étiquette a été coupée, mais elle a été fabriquée dans une viscose de qualité. Une ceinture (Gérard Darel, 12 euros chez Violette et Léonie un dépôt-vente parisien que j'évoque souvent) pour marquer la taille, et des chaussures (Bocage, ancienne collection) assorties en cuir mauve imitation reptile, quelques bijoux en nacre mauve et quartz rose pour rester dans le ton, et le tour est joué !







Raccord vernis et maquillage avec un mascara prune Chanel, un crayon gras et un vernis violets Mavala, et un fard à paupières Couleur Caramel :


2 commentaires:

Kroko a dit…

quelle ligne ! j'adore le packaging de l'ombre à paupière, c'est vraiment le genre de chose qui me fait craquer sur un produit.

Manon Naïs a dit…

Je reconnais là la graphiste :-)
La marque fait vraiment un effort, surtout pour les fards à paupières : carton recyclé + petite cordelette en chanvre pour les présentoirs verticaux de la marque + élastique pour fermer le tout (qu'on ne voit pas sur la photo). Les pigments sont magnifiques, et il y a un beau choix de teintes.