lundi 2 juillet 2012

Magnifique bellegique...

Revenant du plat pays qui fut un peu le mien, pour quelques jours... J'en reste les yeux pleins de beautés, le coeur plein de paix.

Je posterai donc une sorte de journal sur ce court voyage de trois jours, en 3 actes :
I - Bruges la paisible
II - De la mer grise à Gand illuminée
III - Bruxelles, enfer et paradis de l'architecture

Et je ne peux manquer, en guise de lever de rideau, de convoquer ici celui dont les intonations me couvrent de frissons ; celui qui ne chante pas, mais laisse battre son coeur dans le micro, un coeur qui battait tout contre la Belgique, et se nourrissait de toutes ses contradictions.


Ces paroles, j'ai pu les ressentir, les voir, les palper, les vérifier, elles sont si justes, si poétiques...
Je reparlerai de Brel à l'acte III, puisque j'ai visité une exposition qui lui est consacrée.

Aucun commentaire: