mardi 14 août 2012

Nantes, ville exotique

J'ai pu profiter récemment du Voyage à Nantes. Les oeuvres contemporaines sont assez... inégales, mais c'est l'occasion de redécouvrir la ville, certains bâtiments, de se promener...

Exemple, l'immeuble Art Déco de la Compagnie Générale des Accidents (rue Racine), dans lequel je n'étais jamais entrée bien que passant fréquemment par là : il très joliment rénové ; la coupole contient une jolie danseuse et les nouvelles dalles produisent un écho des plus étonnants.




Chouette aussi, le grand sorcier d'Herbert Ward dans le nouveau passage Sainte-Croix (les portraits de Sablet sont loin d'être transcendants, en revanche...cela manque de vibration et de finesse dans l'exécution)



Et pour les amateurs de visions surréalistes (et pour la plus grande frayeur des bistrotiers avoisinants qui voient de jeunes gens passablement éméchés essayer de grimper...), place du Bouffay, l'ultime déménagement (j'aurais bien aimé faire pareil avec mon ancien appartement!):
 
A l'occasion de ce petit séjour nantais, j'ai aussi pu admirer le pavillon coréen du parc du Grand Blottereau, dans le plus grand calme... Une pause très agréable qui change un peu de l'île de Versailles !




1 commentaire:

Anonyme a dit…

Moi qui suis pourtant né à Nantes et qui adore l'architecture je ne savais pas qu'il y avait une si belle coupole dans l'immeuble Art Déco de la Compagnie Générale des Accidents (rue Racine)!... Il faut dire qu'il y a belle "lurette" que je n'ai pas prêté d'attention particulière à ce bâtiment même si j'adore l'art déco et "Gotlib"... :-)
Lio...