dimanche 21 avril 2013

Redécouvrir le baroque et le romantisme...

J'écoute beaucoup en ce moment deux disques, l'un que je me suis offert chez Harmonia Mundi, et l'autre qu'une amie éclairée m'a offert pour mon anniversaire (merci Poulette!).
Ils ont un point commun : dans les deux cas, les artistes ont su à merveille retrouver une fraîcheur, une spontanéité, un toucher qui redonne vie à de grandes oeuvres - même avec de mauvaises enceintes !
Javier Perianes est exceptionnel de délicatesse et de profondeur intimiste, ce qui sied à merveille au grand Schubert et à ses magnifiques Impromptus...
Quant à Christina Pluhar et à ceux qui l'accompagnent (notamment P. Jaroussky), quelle légèreté, quel naturel, quelle fluidité ! Tout le baroque revient vivre chez vous.  Un bel extrait ici
Son ensemble L'Arpeggiata vaut qu'on le suive - il était déjà l'auteur du magnifique disque "La Tarantella" dont j'avais parlé ici.

Deux écoutes que je recommande chaudement aux amateurs... et aux autres, à ceux et celles qui trouvent cette musique trop éloignée d'eux... pour découvrir, et peut-être changer d'avis ! 




2 commentaires:

Iliana a dit…

Ah, j'ai vu Arpeggiata, j'ai foncé sur ton lien... et je ne le regrette pas, c'est très beau, et le chanteur a une voix incroyable !
Encore une belle réussite de cet ensemble, et la couverture du cd est une invitation à la danse...

Est-ce que le Lamento della ninfa se trouve aussi dedans ? Je ne crois pas avoir jamais entendu quelque chose de plus beau et de plus pur...

Manon Naïs a dit…

Absolument, c'est la piste n°5. Sublime en effet :-)