lundi 6 mai 2013

Cuirs fauve et printaniers ; critères du sac parfait

J'aime les teintes bestiales en toute saison :-) 
C'est le moment de ressortir mes sandales à fleurs (déjà montrées ici), ma robe en lin préférée (Burberry vintage, déjà présentée ici) et deux pièces que j'ai depuis longtemps mais que je n'ai pas encore montrées sur le blog : 
- pour les matins plus frais, mon daim vintage chéri, payé 20 euros en 2003 (!) dans une friperie de Montpellier où il faut passer souvent si on peut : New Puces, 6 rue de l'Université : je n'y ai trouvé que peu de choses, mais des choses qui me suivront toute ma vie, dont ce blouson, et mon caraco Emmanuelle Kahn vintage 80' (20 euros aussi...).
- avec la même bonne odeur de cuir, mon sac à main Mellow Yellow : un (très beau) cadeau que j'ai reçu pour mes 25 ans (je me souviens que le jour où je l'ai étrenné, à Nantes, tout plein de filles se retournaient dessus... c'était chez Guzzi, et il n'y en avait qu'un...) - la marque a ressorti l'année suivante et tous les ans un modèle similaire, mais plus rectangulaire, moins souple et d'un fauve plus foncé : je l'aime beaucoup moins et chéris d'autant plus le mien! Sa couleur est absolument parfaite, et l'intérieur est fait d'un joli tissu solide et fleuri de couleurs vives. Ce sac est le seul que j'aie qui remplisse tous les critères du sac parfait dont on trouve la liste dans L'Art de la simplicité de Dominique Loreau : 

-  être aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur (le tissu intérieur est magnifique)
- être de qualité mais d'apparence simple (rectangulaire, avec la touche de fantaisie du fermoir-mousqueton et la forme feuillue des empiècements en bout de anse - le cuir ne bouge pas, les coutures +++, même si j'ai fait subir un dur poids aux anses, et griffé méchamment ou taché certains endroits, à force... mais trois ans de bons et loyaux services incessants!)
- faire office d'objet de décoration, apporter une touche d'élégance sur votre canapé ou à vos pieds (il retombe souplement et joliment sur tout support ; je pourrais admirer sa couleur trèès longtemps sans me lasser)
- faire office d'accessoire de mode, au bras ou sur les genoux (il est beau et intemporel, il me va bien au teint :-))
- être doux au toucher (ouiiii! d'ailleurs parfois je le caresse et ça me rassure...)
- procurer un plaisir secret chaque fois qu'il est utilisé (Ben oui - et non, je ne m'appelle pas Becky Bloomwood!) 
- être fabriqué dans un matériau souple qui se patinera avec le temps
- embellir avec les années, tout en changeant d'aspect : bref, bien vieillir ! Cela, ça ne se vérifie qu'une fois la vie à deux entamée, mais il y a des signes à repérer ;-) Le mien se bonifie sans cesse.
- être assez neutre pour s'harmoniser à la majeure partie de notre garde-robe
- ne pas craindre la pluie (aucun problème de ce côté)
- avoir une bandoulière ou des anses ni trop courtes à l'épaule, ni trop longues au bras (il est parfait pour cela)
- avoir des clous à la base pour ne rien risquer lorsqu'il est posé au sol
- être "à notre taille", c'est à dire d'un gabarit adapté à notre silhouette (on évite les minaudières si on a le type girond, histoire de ne pas paraître plus large ; et la maxi-besace si on est un petit bout de femme - c'est un coup à se démettre l'épaule et à paraître naine...)
- être sans angles durs (image rigide et masculine) ni trop mou (pagaille dans le sac)
- ne jamais peser, plein, plus de 1,5 kg (là, ça coince, mais ce n'est pas la faute du sac, ha ha)

Et vous, avez-vous déjà trouvé le Graal du sac parfait ? C'est quoi, son petit nom ?

Avec ça, une ceinture en cuir que j'ai dû payer 50 cts sur un vide-grenier, des créoles toutes fines à 1 euro et le jonc en or que j'ai hérité de ma grand-mère au poignet, et me voilà parée pour une bonne vraie journée de printemps.




3 commentaires:

Charlotte Swan a dit…

Très belle tenue, une silhouette élancée, tu es très belle, pas de raisons de complexer ;)
J'adore ton sac, je n'ai pas encore eu la chance de trouver le sac de mes rêves mais je garde espoir.

Iliana a dit…

Très joli, clair, lumineux, j'aime beaucoup, et en effet, ce sac te va bien !

D'ailleurs, ça m'intéresse, car j'ai le petit sac de mes rêves, un Lancaster qui remplit tous les critères évoqués, et que je ne changerais pour rien au monde, mais j'en cherche un grand, pour faire tenir tout ce qu'il y a parfois à mettre dans un plus-que-sac-à-main. Et pour le moment... pas de coup de coeur. Mais je ne baisse pas les bras, il y a pire quête quand même :)

Et la veste est fort jolie également. Mais je crois que ce que je préfère par-dessus tout dans ce look est cette magnifique robe blanche...

Cél a dit…

Pfff...Mais ARRETE de nous rendre jalouses! C'est une merveille ce sac! En plus tu sais que je cherche un sac fauve, ou "cannelle", ou "cognac" ;-)... Je n'ai toujours pas trouvé mon bonheur! Ta liste de critères me fait bien rire, elle est très juste! Je suis surtout d'accord avec le toucher agréable, avec la couleur, avec les détails comme la doublure intérieure... Il y a aussi le fait qu'il ne scie pas l'épaule si on le porte comme tel (ou le bras...)... Il y a cette créatrice que j'adore : Julie Meuriss, pour l'instant c'est un petit sac de chez elle que j'ai, mais il est tout vieux, je cherche à le changer, et je ne suis pas fan de sa nouvelle collection.
Je te tiendrai au courant! :-)