dimanche 12 janvier 2014

La dame aux camélias... un sommet de romantisme sans mièvrerie.

Un ballet parfait, le chef d'oeuvre de John Neumeier, tout de finesse et d'originalité chorégraphique sans ostentation, sur les aériennes et si spontanées mélodies de Chopin, avec deux de mes danseurs français préférés, toutes générations confondues...Tout est réuni pour un moment de bonheur.
Agnès Letestu fait ses adieux cette année dans ce rôle, mais je la trouve trop froide, trop grande.. trop. 
Eux sont parfaits : une harmonie exquise, une technique impeccable qui laisse de la place au naturel et au hasard des corps, et un jeu si juste! N'oublions jamais que les danseurs sont aussi des comédiens, les corps et les visages peuvent en expriment trop, pas assez...ou juste ce qu'il faut. Chacun apporte sa touche de personnalité à la base codifiée des mouvements, et la gestuelle de Nicolas Le Riche, pure et brute, m'a toujours bouleversée (j'ai déjà posté bien des vidéos de ses interprétations ici...)  



1 commentaire:

Cél a dit…

Cela paraît magnifique, en effet! Les ballets, quel bonheur...Voilà trop longtemps que je n'en ai vu en vrai! Il faut que je me renseigne sur la programmation de Nantes... :-)