samedi 30 août 2014

Ma TTT (tenue tout terrain) de cet été

Matières douces, confortables et résistantes, légères et respirantes ; couleurs claires entre ciel et terre, assorties à mon Panama ; coupes flatteuses pour mon surpoids du moment (manches couvreuses de bras flasque ET jupe dissimulatrice de genou boudiné ; fluides mais près du corps : ces quelques détails font perdre plusieurs kilos visuellement, et les gens tombent toujours des nues lorsque je leur avoue mon poids actuel. Tout cela pour dire que je vais bientôt publier un article avec quelques conseils vestimentaires adaptés à la morphologie, ainsi que le suivi d'une salvatrice reprise en main.)... Ces deux vêtements auraient presque pu constituer mon unique trousseau pour l'été. Et puis j'ai toujours adoré les jupes à poches, c'est si pratique (ce sont de vraies poches, où je peux même mettre mes clés...).



Le chemisier est en soie sauvage ; c'est un Tara Jarmon, payé 30 euros en dépôt-vente. Il est très chic et, vraiment, va avec absolument tout. Il est légèrement transparent, mais s'accommode très bien d'une lingerie chair sans choquer personne (l'avant est plus opaque que le dos). J'aime beaucoup le dos, et devant deux pans sont spécialement conçus au-delà des boutons pour le nouer : l'effet est plus classe que lorsqu'on noue une chemise à la diable (mais j'aime aussi :-).

Je voudrais vous parler de la marque de la jupe : il s'agit d'EKJO, une marque de fabrication française qui décline des coupes et des matières d'esprit asiatique, épuré (la créatrice est d'origine coréenne) et glamour à la fois ; la boutique est dans le Marais (rue de Poitou) ou dans le 6e (Odéon). Les tissages sont particulièrement intéressants, les coutures d'une grande qualité. Les prix sont habituellement inabordables pour moi (et beaucoup de monde), mais il y a un rayon liquidation dans lequel j'ai pu sélectionner cette jupe à la coupe originale et ultra confortable. L'extérieur est en coton et la doublure, très agréable, en acétate.
Ce sont chez eux les robes et les manteaux que je trouve les plus beaux.

Puisqu'on parle de Corée, un 2e envoûtement musical : Youn Sun Nah. Allez jusqu'au bout, et vous ouvrirez les yeux très grand... pendant exactement 25 secondes sans reprendre votre souffle.

J'y avais essayé une robe il y a deux ans déjà (et avec 12 kilos de moins, oui oui, je pétais la forme en c'temps-là ma p'tite dame)..., et je me suis toujours souvenue à quel point j'étais bien dedans. Comme il ne restait qu'une taille un peu trop grande (maintenant elle m'irait - rire jaune -), je l'avais juste photographiée pour donner une idée de sa beauté et de son confort (et pis j'avais oublié de bloguer). Je trouve le travail des pinces et des plis assez exceptionnel (sur ma jupe aussi... surtout lorsqu'elle est bien repassée, donc pas en vacances, non mais). Je suis moins fan de la ceinture, mais il eût été facile d'arranger ça !



 

Je vous conseille donc un petit tour pour le plaisir, et un petit détour par les modèles en liquidation...  La, la la...

Foi de Perrette pas si légère ni si court vêtue, vous vous y sentirez pourtant telle !


Aucun commentaire: