samedi 11 octobre 2014

Amy pour la vie

Je n'ai jamais lu un magazine ou un site people de ma vie. Allez, si, une fois j'en ai feuilleté un chez un malheureux praticien qui n'avait rien d'autre à offrir, et je l'ai refermé, dégoûtée, après avoir entraperçu les cernes de bidule et les larmes de truc. Vraiment, j'ai peine à me sentir tolérante au sujet de cet appétit malsain pour les malheurs et les frasques des célébrités, qui sont bien comme nous, allez... Que signifie ce besoin d'une compensation pour leur talent, leur richesse...? A quoi bon ? Je n'ai pas besoin de les savoir humains, je ne les envie pas non plus, ce serait plus que déplacé. J'ai juste envie de profiter du merveilleux cadeau de leurs beautés, lorsqu'elles sont.
Je ne sais pas grand chose sur elle, donc. Je sais juste qu'elle n'aura pas chanté assez longtemps.
Parce qu'elle a l'une des plus belles voix que j'aie jamais entendues. Une voix qui vient tout contre votre oreille, vous prend et vous emmène dans l'eau, dans le vent, très loin. Qui vous balance à la gueule une énergie brute à couper le souffle, une âme vive. Qui vient vibrer quelque part entre votre nuque et vos reins, et mettre tout ça en mouvement. De la soul, baby. J'aime son grand corps librement provoquant, son visage et son timbre hors normes. De toute éternité.
Mon top ten... : 












Et un petit bonus, du blues, parce qu'il ne faut pas être prisonnier des chiffres ! Et qu'on lui découvre encore une autre voix, à ce caméléon à cordes... 


Aucun commentaire: