dimanche 29 mars 2015

Week-ends bordelais, acte II

Bonsoir tout le monde !

Avril approche à grands pas : je n'oublie pas que je me suis / vous ai promis de reprendre le blog plus assidûment à partir de ce mois fatidique de mes trente ans !

Pour l'instant, je poursuis mes découvertes bordelaises de fin de semaine, et je dois dire que la ville me séduit de plus en plus, moins pour son climat (...), que pour ses originales et foisonnantes échoppes (jeu de mots bordelais) et sa population variée, chaleureuse, élégante et détendue à la fois.
Que ce soit au marché des Capucins, dans les cafés et les restaurants, ou dans la rue, je redécouvre le plaisir de humer l'atmosphère d'une ville grande mais humaine, faite de cette douce effervescence et de cette bienveillance discrète que je trouve de plus en plus propre à l'Ouest.

Toujours est-il que, novice d'entre les novices, avec le Sauramps montpelliérain et les Coiffard et Durance nantais pour points de comparaison, j'ai enfin pénétré dans le temple de la librairie Mollat...
Soufflée je fus, par le choix pléthorique et les lieux labyrinthiques certes, mais aussi par la qualité de la déambulation dans des salles aérées, jolies et bien présentées. On y passerait bien la journée, sans même saturer. C'est quand même plus sympa que sur Internet. Ici, on peut se permettre d'avoir du stock !
Le rayon nouveautés m'a abasourdie de bon goût, d'abondance et de notes manuscrites alléchantes! 

Voici mon modeste butin (vous ai-je dit à quel point j'aimais Zweig ?) : 


Pour le recueil de Lorca, il y avait tant de Poésie Gallimard que j'ai passé mes doigts au hasard, les yeux fermés. Ils se sont arrêtés sur ce recueil que je n'ai jamais lu, j'ai ouvert, au hasard encore, j'ai aimé magnifiquement (ce qui ne m'a pas surprise au regard de l'auteur...), alors j'ai emmené. Un mode de sélection rapide et magique, à tenter !

Et puis un aperçu des lieux en images (ne bavez pas sur votre clavier, voyons!) :

Pléiade / théâtre : 

Architecture / design : 


BD :

Polar :                                                                                         Guides de voyage :






















Et même DVD :

Et encore, je n'ai pas mis les géants de la littérature française poches et nouveautés, et de la littérature non francophone... j'espère que cela vous aura donné faim !

Place donc aux gourmandises moins spirituelles... (quoique?) (je sais, je suis trop forte en transitions...) :

Deux délicieuses découvertes ce week-end (et ça ne fait que commencer!) : je vous présente la première ici et l'autre demain, parce que ça fera déjà un gros article !

- "Plume", un "salon de thé" à l'anglo-saxonne (au 32, rue de Cheverus).
Quelques photos vaudront ici tous les discours, une fois que je vous aurai dit que les tenancières adorables, la musique rétro et joyeuse et l'atmosphère intimiste donnent envie de rester tout l'après-midi.



 (la tête d'animal est en bois, hein !)





 Ce n'était pas l'heure de goûter au salé, mais il a l'air... mmm...

A demain donc pour parler du marché des Capucins et d'un dépôt-vente : Bis repetita.

1 commentaire:

Chloé a dit…

Ce n'est pas humain, toutes ces Pléiade !
Je peux te faire une liste, pour la prochaine fois ?
Cela donne bien envie d'y flâner, en tout cas, tu as raison.
Quant aux délicieuses choses sucrées et salées, difficile de résister à l'envie de goûter à tout.
"Honey buttercream", tout un programme !