jeudi 30 avril 2015

Port-Cros

C'est tellement beau que j'ai eu du mal à réduire le nombre de photos à poster ici... Ce fut le seul jour gris des vacances, mais cela donne un autre relief, j'aime le gris... et au moins on a pu marcher six heures (!) sans mourir de chaud ! Presque personne un lundi, bien agréable... mais un peu trop frais pour se baigner ou tenter la petite visite guidée sous-marine.
Nous avons parcouru une très grande boucle conseillée par la dame de l'office de tourisme, mais nous n'avons pu voir l'extrême ouest, qui nous aurait offert de très belles crêtes en deux heures... Il faudra donc y retourner, zut alors...
Port-Cros est sauvage, vraiment sauvage. Moins touristique et "facile" que Porquerolles, elle nous plonge dans un monde aride et luxuriant à la fois, et si harmonieux et simple... Une telle balade nous rappelle combien nous sommes superflus sur terre ^^.
Les plantes, insectes, oiseaux s'offrent à nous dans un festival d'odeurs et de bruits doux à nos sens, et dans une pleine tranquillité.
Bonne promenade photographique !



Après avoir longuement longé la côte vient le moment de plonger dans un maquis enchanté... (couleurs non retouchées!)

Le retour vers le port donne l'illusion de changer plusieurs fois d'univers...


 Nous sommes partis du Lavandou, où nous avons dormi au retour. Petit aperçu du sympathique hôtel Les Alcyons, découvert sur Tripadvisor.  Accueil sympathique et jolie vue, bon lit, belle salle de bain, et prix intéressant. Petits bémols : serviettes rêches, et petit déjeuner sans intérêt!

 Oui oui, il y a une mer dans le ciel, là ! :-) 

La prochaine fois, je prendrai de l'autre côté de la route, pour donner directement sur la plage, et surtout... pour retourner au restaurant Lou Solyles, absolument exquis. Petite salle ou petite terrasse couverte, et patron très sympathique et attentionné. Jolie musique.
Surtout, après une excellente entrée et un poisson parfait, le meilleur dessert de ma vie, vraiment (mes papilles frémissent d'y repenser) : de larges ravioles fourrées à la crème d'agrumes, et nappées de chocolat chaud, accompagnées d'une boule de sorbet à l'abricot artisanale à se pâmer (le patron m'a dit que le dessert a été créé à partir de cette glace).
Les quantités sont juste bien, de quoi combler sans empêcher de désirer la suite.  
Je vous le recommande des deux mains ! La jeune chef aux cheveux blonds entraperçue en cuisine a un talent à ne jamais couper l'appétit !
Mieux vaut réserver, surtout en saison. Restaurant ouvert le dimanche et le lundi !

Aucun commentaire: