dimanche 2 août 2015

L'Enclos des lauriers roses (Cabrières)

Imaginez... (oui, je sais, ça commence comme une pub', mais c'en est une !!)
Un village dans le village, tout en pierres et en tuiles anciennes, calme, très bien entretenu, avec une terrasse pour chaque chambre, des hôtes agréables, une ambiance familiale pleine de joie, et quatre piscines (!), dont une très calme ; de grandes chambres baignées de fraîcheur et de la lumière de la Provence... avec, à proximité, le festival d'Avignon et celui de La Roque-d'Anthéron, les photos d'Arles, et souvent une chambre libre au dernier moment.

C'est là :

  J'ai logé dans la chambre Paprika, avec ce ravissant tableau naturel protecteur dans la fenêtre :

Mais je pense que la meilleure option, si vous avez le choix, c'est cette chambre-ci (pas d'étage au-dessus, une terrasse vraiment à l'abri, une belle salle de bain, ...) : Chambre La Capitelle 
(Petite astuce, lorsque vous utilisez des sites comme Booking pour vos repérages : une fois vos choix fixés, appelez directement l'hôtelier... Ce ne sera pas plus cher, vous économisez à l'hôte la commission souvent exorbitante prélevée par le site, et vous aurez tous les arrangements et renseignements qu'Internet ne donne pas...). 

Chose agréable, la plupart des salles de bain sont dotées d'une baignoire ET d'une douche, et surtout de toilettes séparées.

Un regret : aucune n'est équipée d'un vrai lit double, ce sont toujours des lits simples accolés. 

Autre bémol : le petit déjeuner est un peu cher pour la qualité. Le saumon, le jambon et le pain sont très bons, mais le fromage n'a aucun goût, les œufs sont mal gérés (devenus durs, alors qu'il existe un petit appareil pour que chaque client fasse lui-même son œuf à la coque), et le sucré laisse à désirer (viennoiseries décongelées très sèches, gâteau au chocolat itou - j'ai vu sur les autres tables que personne ne l'avait terminé - fruits pas terribles, jus de fruit non artisanaux). Sans parler de la radio qui attaque à coup de chaîne NRJ près du buffet (mais pas dehors, heureusement). Conclusion : profiter des chambres, et prévoir de quoi grignoter sur la terrasse privative ! Cela reste un très bel endroit pour se détendre et / ou une potentielle solution de dernière minute qui sera loin de vous laisser un mauvais souvenir.


Un beau mois d'août à tous ! Je vous souhaite qu'il commence aussi bien que le mien, après cette pluie salvatrice !

Aucun commentaire: