mercredi 7 octobre 2015

G. SHIRAS : L'INTERIEUR DE LA NUIT (exposition photo)

Grâce à une jolie critique de Yannick Haenel dans Charlie hebdo, je suis allée voir l'exposition "L'intérieur de la nuit" au Musée de la Chasse et de la Nature (dans le Marais, tiens). Je ne m'étends pas sur le reste du musée, intéressant mais un peu douloureux lorsqu'on aime le monde animal.
Il s'agit des clichés de George Shiras, un chasseur passé à la photographie, pratiquée comme une chasse, avec toutes sortes de techniques ancestrales... donc de manière assez effrayante pour l'animal, mais pour la bonne cause : Shiras est un écologiste précurseur, né en 1859, sénateur, ami de Roosevelt, ayant livré des reportages à National Geographic, notamment.

Les clichés de cette exposition ne sont pas tous datés, mais ils sont tous du début du XXe siècle, entre 1900 et 1920, dans les beaux Etats sauvages du Michigan, du Minnesota, du Wyoming, du Montana, et au Canada.
Les sujets : biches, chevreuils, élans, ratons-laveurs, porcs-épics, castors, mais aussi chouette, grizzli...
Les animaux se détachent en clair-obscur dans ce monde nocturne de noir, de blanc, de fantômes et de reflets ; leurs pelages, leurs visages semblent devenir irréels, les taches claires dessinant des silhouettes entre le masque et la décalcomanie.
Plus effarés que terrorisés par le surgissement de la lumière, ils semblent nous regarder à leur tour de leur oeil opaque ou clairci, anormalement brillant, et nous livrer ainsi, une fraction de seconde, tout le mystère de la vie à laquelle ils retourneront, une fois le flash retombé. Quant à ceux qui ne nous regardent pas, ils semblent plus vivants, et nous nous sentons encore un peu plus voyeurs, entrant par effraction dans tout un monde secret, grouillant de vie.
Une toute petite exposition envoûtante, dont je vous livre ici un bref aperçu. J'aime tout particulièrement le ballet aérien de la fuite des trois chevreuils :










Jusqu'au 14 février !

2 commentaires:

Chloé a dit…

C'est très beau.
Il y a dans ces clichés quelque chose d'à la fois pris sur le vif et halluciné, qui est assez fascinant.
Je vais essayer de trouver le temps d'aller la voir. Merci pour l'indication !
(il y a quelque chose de Twin Peaks dans certaines, non ?)

Manon Naïs a dit…

J'avoue que je ne connais pas Twin Peaks...