dimanche 8 novembre 2015

Deux entrées végétaliennes de saison, rapides, toutes simples...

Le blog n'est pas coutumier des articles de "cuisine" (ce nom serait un peu exagéré ici...)
En effet, je n'ai jamais de motivation pour cuisiner pour moi seule, et je me laisse habituellement gâter par d'autres lorsque je ne suis pas chez moi.

Toutefois, comme un éclair traversant cette incurie, il m'arrive de hasarder quelques tentatives ^^, et j'ai depuis longtemps une bonne recette de bouillon de légumes, que je voulais partager ici. La voici donc, accompagnée des ingrédients d'une salade bien bonne, et de mauvaises photos imprévues !


Salade composée d'automne

Les quantités : euh, au feeling... Je vous avais bien dit que ce n'était pas un article de cuisine ! ^^

- de la mâche et de la roquette ;
- du chou rouge en assez gros morceaux (ça croque, ça a un goût de noisette, mmm...) ;
- des cerneaux de noix en petits morceaux ;
- les grains d'une grenade ;
- des shiitaké (exquis champignons, très fermes mais pas caoutchouteux, moins aqueux que la plupart, et goûteux : ce sont devenus mes préférés avec les cèpes), cuits préalablement à la poêle avec un peu d'huile d'olive, et que l'on ajoute une fois tiédis.
- une vinaigrette à la crème de vinaigre balsamique, aux huiles de noix et d'olive, au citron vert, au gomasio et à l'ail, pour les amateurs !

Le tout bio, frais, local si possible, tout ça tout ça !


Bouillon de légumes :
Sels minéraux et prévention de toutes les maladies au programme ! Merci la nature !

Les ingrédients pour une bonne quantité (environ huit bols, sachant qu'il se bonifie lorsqu'on le réchauffe et que l'on peut ajouter un peu d'eau chaque fois) :

- quatre belles patates en morceaux moyens (s'écraseront facilement en fin de cuisson) ;
- quatre bonnes carottes en morceaux moyens (pour des carottes encore fermes en fin de cuisson) ;
- un poireau se portant bien, le blanc et aussi le vert s'il est tendre ;
- un céleri-branches en petits morceaux ;
- un demi-oignon coupé en fines tranches ;
- un demi-oignon avec quelques clous de girofle plantés dedans ; 
- deux gousses d'ail entières ;
- trois feuilles de laurier ;
- un peu d'huile d'olive.

Couvrir largement d'eau (je vise le boulon de la cocotte - en inox - , personnellement...), feu fort jusqu'à la mise en route de la soupape, puis laisser cuire 17-18 minutes à feu plus doux.
Sans cocotte, c'est bien sûr faisable, mais beaucoup plus long pour une bonne fusion des différents arômes... je dirais une heure environ, dans une casserole ordinaire avec couvercle.

On peut, au choix :
- tout mixer ;
- mettre les légumes à part afin de les consommer comme on en a envie ;
- tout simplement, tout manger tel quel ou à peine écrasé, et mâcher un peu les légumes encore fermes mais fondants, aux consistances variées en bouche. C'est la solution que je préfère.


Ajouter du persil frais au dernier moment. A consommer bien chaud !

Bon appétit !

4 commentaires:

Lau Dessuds a dit…


Miam...
Si on ajoutait une demi-boule de céleri-rave coupé en gros cubes ?

Manon Naïs a dit…

Dans la soupe ? Miam que oui !

L'oiseau phénix a dit…

Hummm, ça me donne envie de tester le shitaké !

Chloé a dit…

Ah, le voilà ! Le bouillon réconfortant !
Je compte tester bientôt.
Merci pour la recette, et la salade est fort alléchante également.