dimanche 5 juin 2016

Escapade champêtre en Loire-Atlantique : le Manoir de la Jahotière

Entre Nantes, Rennes et Angers, non loin de Nozay, une organisation impromptue de week-end à deux m'a conduite à découvrir (merci, l'ami Trip!) un nid exquis : le Manoir de la Jahotière.

La route pour arriver à l'hôtel met dans le ton : une cathédrale en camaïeu de verts. 


Ce fut un régal.
  • La chambre "standard" (!) était parfaite : grand lit confortable, cheminée, silence, beaux matériaux, vue de rêve, douche comme neuve et grand luxe, produits de toilette bio. Nous avions la chambre bleue.
  • Le parc autour est un régal d'arbres et d'oiseaux. 
  • Le label "Relais du silence" n'est pas volé : aussi loin que porta notre oreille, nul autre bruit que la mélodie mêlée des oiseaux, des feuilles bruissantes et de la pluie, qui donne envie de respirer à pleins poumons.
  • Le restaurant "Le Jouffroy d'Abbans" était délicieux, pour ne pas dire gastronomique, et à prix raisonnable : 38 euros le menu complet, un samedi soir (préférez les desserts, délicieux, au fromage, sans grand intérêt).
  • Les parties communes ont été meublées d'antiquités avec beaucoup de goût par la propriétaire actuelle, parfois présente, suisse le reste du temps (étonnant, non?).
  • Les meilleures offres sont sur le site même de l'hôtel (évitez Booking, qui arnaque les hôteliers), avec des réductions de dernière minute (risque à prendre, car très peu de chambres) : 84 euros la nuit pour deux, un prix vraiment correct au regard de la beauté de la chambre et du lieu. En revanche, petit déjeuner au rapport qualité-prix moyen (mais c'était bien plaisant quand même).  
  • Le lendemain, nous avons roulé une vingtaine de minutes pour rejoindre le départ d'un sentier de randonnée dit "des belles contrées", le long de l'étang de Clégreuc et de la forêt du Gâvre : 2H30 environ, dans un cadre champêtre et verdoyant, très agréable en ce dimanche de printemps humide, qui fleurait bon l'humus et les premières fleurs.

1 commentaire:

Chloé a dit…

Voilà une adresse que je retiens.
C'est très joli en effet, et quel plaisir de pouvoir passer deux jours loin de tout, à la fois dans un autre monde et un autre temps... surtout avec de si jolis endroits de promenade à proximité !