mardi 26 juillet 2011

Ma vie en camaïeu mauve (prune, framboise, violette, cassis, etc.)

J'ai enfin dégoté un buste de couturier sans me ruiner : 35 euros aux puces. Oh bien sûr il n'est pas ancien, il est en synthétique, mais le beau en tissu / bois sera pour plus tard, et en attendant celui-ci est léger, pratique, démontable.



Je profite donc de lui pour exhiber une tenue qui m'est chère car toute de bric et de broc :
- Gilet en cashemere OXYDE (chouette marque made in France)
- Robe longue en soie (mmmmm, c'est soyeux - certes, mais encore ? -, ça prend des reflets argentés comme le blé sous le vent, c'est doux comme une nuisette et ça flatte la silhouette (Z'avez vu ? je rime). Encore une merveille venue des Chics filles de Nantes. De la soie pure en parfait état, une robe made in Italy, à 60 euros... Qui dit mieux ?
- Collier en quartz rose venu de la boutique à touristes d'une grotte (si, si, la grotte de Trabuc, dans les Cévennes.)
- Et une (très) belle ceinture vintage années 30, toute brodée de perles, avec trois crans de réglage et une petite poche plaquée à l'intérieur, qu'on utilisait en soirée pour placer sa clé et un billet, et c'est tout ! Danser sans sac-à-s'occuper, quel bonheur.




Le mauve, c'est froid. C'est le sorbet glacé. Si vous êtes sages, la prochaine fois, vous aurez droit au camaïeu chaud, type framboise flambée. Si si.

Aucun commentaire: