dimanche 2 octobre 2016

Le "Curl secret ionic" de Babyliss, ou la baguette à boucles

Comme nombre de filles à cheveux plutôt raides, je rêve souvent de me retrouver dotée d'ondulations pleines de ressort, bien dessinées... Que voulez-vous, les boucles, c'est dynamique, léger, sensuel ; c'est rond, aérien, toujours en mouvement, sans rien "qui pèse ou qui pose", dirait Verlaine... Rétro et romantique, aussi...
Les boucles, c'est mon graal à moi ; mais les entortillements maison pour la nuit, s'ils m'apportent parfois satisfaction, donnent des résultats très aléatoires, du meilleur au pire, vu que j'ai deux mains gauches dès qu'elles se posent dans des cheveux. Les fers traditionnels, idem, la cata...
De temps en temps, je m'offre les services d'un coiffeur pour une grande occasion, mais l'insatisfaction demeurait au quotidien...

Et puis, j'ai appris l'existence de cet aspirateur bouclant (il y a deux ans déjà), le "Curl secret" de Babyliss. Ciel! J'ai regardé des tutoriels, par exemple celui-ci :


La plupart des youtubeuses qui ont testé disent avoir les cheveux fins... Les miens étant très épais, j'ai bien hésité, et puis c'était en plastique et fabriqué en Chine (quel retour en arrière dans mon mode de consommation...), ça coûtait cher, ... J'ai mis le temps, mais le rêve a pris le dessus, et j'ai fini par céder, tout récemment.

Disons-le tout de suite, je ne regrette pas. Disons-le tout de suite aussi, ça ne va pas exactement ressembler au super boulot de la jeune femme ci-dessus. Je n'en suis qu'au premier essai (désolée donc pour les photos prises dans le miroir de la salle de bain, à la va-vite, dans mon élan d'enthousiasme :-), mais je suis déjà ravie du résultat! C'est limite magique, bzzzzz, trois bip, et hop, Boucle d'Or (enfin, de châtaigne roussie).

Quelques précisions préalables :
- Les 2-3 fois où j'ai coincé des cheveux, l'appareil me les a gentiment rendus. Pas de crainte à avoir.
- J'ai choisi la température maxi (deux au choix) en raison de mes cheveux épais, et le serrage des boucles le plus relâché, pour voir, déjà (trois degrés possibles).
- J'ai mis environ 25 minutes pour l'ensemble de ma tête très chevelue (à peine 1' de chauffe au départ). 
- Auparavant, j'ai appliqué un peu de sérum protecteur sur mes pointes, et un nuage de laque bio, afin de donner un peu plus de tenue au résultat sur mes cheveux lourds (parce que 25' tous les jours, c'est évidemment impossible, aussi bien parce que j'ai autre chose à faire que pour la santé de mes cheveux).
- Le fer alterne tout seul le sens des boucles pour plus de naturel (Il ne balaye pas la salle de bain ensuite, mais c'est tout juste.).
- Mon modèle est le "Curl secret ionic" (censé émettre des ions qui limitent l'électricité statique). 

Voici donc (ne vous moquez pas, c'est ma première fois, et mes cheveux n'étaient pas tout à fait propres - j'ai pas pu attendre :-D) :

Etape 1 : Boucler de bas en haut, par petites mèches (3 cm maxi).

Etape 2 : J'ai fini, je ressemble à un bichon, ou à une permanentée des années 80 (et j'ai des progrès à faire sur l'arrière de la tête).

Etape 3 : Après passage de doigts et peigne dans les boucles pour les desserrer, c'est un peu plus sauvage - flou comme j'aime : 


Etape 4 : Le grand moment de bonheur : se coiffer. Chignon, queue de cheval, tout devient plus joli, du moins à mes yeux, y'a du volume, y'a d'la joie et du romantisme, la la la  : 


Etape 5 : Le lendemain matin, au saut du lit, après avoir dormi cheveux en vrac et comprimés sur 
l'oreiller : y'a encore d'la vie, les amis ! (enfin pas sur le visage, hein, mais avant 11h du mat', comment dire...)

Je pense que je vais m'en servir tous les vendredis, histoire de profiter de mes boucles le week-end, tester les autres types de boucles, et tenter de m'améliorer, notamment pour les assouplir sans les casser autant (avoir les cheveux moins secs, ce serait déjà un bon début, je crois...). Je vous en en redonnerai des nouvelles.

Les seuls inconvénients de la chose : 
- Ce n'est pas donné ;
- l'impact écologique ;
- ne permet pas de boucler le haut du crâne, il faut trouver où commencer (pas trop haut, pas trop bas) pour éviter les "faux plis", ne pas se prendre dans le reste des cheveux et conserver une apparence à peu près naturelle ;
- fatigue un tout petit peu le bras (mais franchement, ça va) ;
- à utiliser avec modération pour ne pas abîmer les cheveux (mais au moins, on est sûr qu'ils ne restent pas une seconde de trop en contact avec le fer). 

 [Cet article n'est bien entendu pas sponsorisé.]

Aucun commentaire: