mardi 30 août 2011

Petrucciani, Chopin du jazz

Allez-y vite, c'est bientôt fini !



Un portrait contrasté voire contradictoire, profond, passionnant, et quelques (trop courts) régals pour les oreilles.

Aucun commentaire: